Amazon : L’entreprise qui dicte sa loi sur le commerce

Amazon est l’une des entreprises influentes de notre société. Elle s’est imposée dans les habitudes de consommation des ménages. 76 % des consommateurs américains font leur shopping sur Amazon loin devant Wal-Mart à 8 %. Cela témoigne qu’elle a disrupté les codes traditionnelles du secteur du commerce. La majorité des experts économiques craignent qu’Amazon entraîne des morts-vivants chez ses concurrents qui voient leurs marges s’éroder.

Fondée le 5 juillet 1994 par Jeff Bezos en tant que librairie en ligne au départ, le géant Amazon est de nos jours un passe-partout du commerce en ligne. Elle vend une multitude de produits à prix bon marché. Elle dicte en quelque sorte sa loi sur les tendances du secteur. Ce qui oblige la plupart de ses concurrents à s’aligner vers une spirale déflationniste pour maintenir coûte que coûte que leurs parts de marché.

Avec une capitalisation boursière qui a dépassé pendant un moment les 1000 milliards de dollars, le business model d’Amazon va-t-il se pérenniser ? Les marchés financiers vont-ils perdre patience à force de ne pas voir régulièrement des bénéfices chaque année ?

 

Pionnier du commerce en ligne et d’une nouvelle culture de consommation

Le commerce en ligne, c’est avant tout prendre le virage technologique. Les entreprises Sears, Macy’s, Best Buy, JC Penney, Kohl’s, Nordstrom, Target ou encore Wal-Mart, ont sous-estimé l’émergence du commerce en ligne en pensant que son poids resterait mineur.

La plupart d’entre elles ont vu leurs cours de Bourse s’effondrer pendant une longue période. Pourquoi ? Parce qu’elles n’ont pas anticipé les atouts d’Amazon. En effet, Amazon n’a pas l’inconvénient de la gestion d’un magasin physique qui mobilise beaucoup de capital matériel et humain. Cette économie d’échelle lui permet d’être concentrée sur le point crucial du commerce, la vente. Cela passe par la logistique en investissant dans des entrepôts et la communication à travers des sites web. Il n’est pas surprenant qu’Amazon arrive à proposer des prix attractifs sur l’ensemble des produits qu’elle propose. Dans le même temps, ses concurrents ne pouvaient pas s’aligner sous peine de compromettre ses marges.

Si les ménages ont pris l’habitude d’aller sur surfer sur le site d’Amazon, ce n’est pas une question d’offre de produits. En réalité, le géant américain de l’e-commerce répond aux besoins de la société actuelle : stagnation des salaires, abondance de magasins dont la plupart d’entre eux ont un positionnement de masse, faible densité commerciale aux États-Unis…

 

Amazon, une storytelling qui révolutionne la communication financière

Si l’action du géant Amazon possède petit à petit les faveurs des marchés financiers malgré une absence de profitabilité et de rentabilité pendant une certaine période, c’est qu’elle communique plus particulièrement sur son modèle de croissance et sa vision du business model en mode storytelling.

Jeff Bezos met l’accent sur les investissements de long terme qui seront les bénéfices du futur. Il lui permettraient d’atteindre l’objectif ultime de devenir le plus grand magasin du monde.

 

Une valorisation boursière excessive mais entre les lignes…

Evolution cours de l'action Amazon

 

Amazon a profité d’une embellie boursière à partir de 2017 qui lui permis d’aller de record en record. Les acteurs de marché voulaient à tout prix investir dans les GAFA. Ils étaient persuadés que leur business model est viable pour longtemps à la différence des Dotcoms. Peut-être que oui mais la  Bourse est cyclique et les arbres ne montent pas jusqu’au ciel. C’est tout le symbole d’un comportement moutonnier qui se paiera tôt ou tard comme vous le voyez avec un chute du cours de l’action Amazon de 2025 à 1420 $, soit une baisse de presque 30 % en moins de deux mois.

Malgré cette baisse importante, l’action reste chère en vous basant sur le ratio classique de valorisation, le PER. Amazon est reste une valeur de croissance parce que l’entreprise ne se contente plus d’être une plateforme d’e-commerce. Elle s’est diversifiée sur d’autres créneaux comme le cloud, la distribution alimentaire avec l’acquisition de Whole Foods ou encore le streaming. Cela pourrait expliquer l’attractivité du PEG (Cours / Taux moyen de croissance des BPA sur 5 ans). Cependant, la moindre déception sur ses résultats financiers peut se payer cash pour ce type d’action parce que les attentes du marché sont très élevées.

 

Faut-il donc s’inquiéter de l’avenir financière d’Amazon ?

Il se peut que certains d’entre vous fassent le parallèle entre ce qui s’est passé lors de la bulle Internet de la fin des années 1990 et les GAFA. Néanmoins, ces derniers dégagent des bénéfices, parviennent à être rentable et augmentent leur cash flow parce que leur business model est authentique. Imaginons qu’un nouveau acteur essaye de prendre la moindre part de marché alors ils auront les moyens matériels, financiers et humains pour répliquer.

Depuis 2015, Amazon arrive à générer un BPA (Bénéfice par action) positif. Sa forte croissance du BPA de 2015-2017 a permis d’augmenter mécaniquement son cash flow opérationnel. De quoi voir venir.

 

NB : Cet article n’a pas de vocation d’être une recommandation formelle à l’achat. Le lecteur devra approfondir ses recherches pour définir éventuellement les bonnes opportunités. Vous assumez votre responsabilité suite à la lecture de l’article, de vos actes. L’auteur d’Investir en Actions se désengage de toute responsabilité quel que soit le motif.

admin

3 thoughts on “Amazon : L’entreprise qui dicte sa loi sur le commerce”

  1. Qu’on aime ou pas Amazon, force est de constater que les actionnaires se sont régalés depuis une décennie, et vu la diversification en cours de ce groupe, ce n’est pas prêt de s’arrêter.
    Aussi, on ne le souligne pas assez mais le consommateur a aussi gagné en pouvoir d’achat avec une concurrence plus accrue. Bon après, c’est vrai que le “travailleur” y a peut-être perdu un peu…

Lasă un răspuns

Adresa ta de email nu va fi publicată. Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *

Acest sit folosește Akismet pentru a reduce spamul. Află cum sunt procesate datele comentariilor tale.